J'avais des hauts, J'avais des bas
J'avais plus ou moins chaud
Toute la vie devant moi
J'avais des hauts, J'avais des bas
Je crois que j'en voulais trop
J'ai même eu ce que je ne voulais pas !
(Stephan Eicher, « Des hauts, des bas », Carcassonne, 1993)

J’ai pris l’habitude d’écrire « mon PCT » pour souligner combien l’expérience que j’ai vécu sur le sentier et autour de lui est personnelle et unique, dans la mesure où elle réunit différentes dimensions hétérogènes. Celles-ci varient fortement et se combinent très différemment d’un(e) randonneur(e) à un(e) autre, selon sa personnalité, son projet initial et les conditions de la réalisation de ce dernier.
La métaphore de la corde me permet de voir le sentier comme un objet physique particulier, avec sa géométrie linéaire, qui traverse en les reliant une grande diversité de lieux et d’environnements. Mais cette dimension topographique n’a de sens que dans ses rapports à une multitude d’autres dimensions. C’est pourquoi la prochaine étape de ce blog va consister à distinguer dans cette structure composite des brins qui relèvent de différents univers ou réalités. La réalité « géophysique » du sentier est elle-même variable tant dans sa géométrie spécifique que dans son inscription dans des paysages concrets et dans le réseau des autres voies de circulation ou infrastructures de communication qu’il croise, longe, évite ou enjambe. Sa réalité géopolitique est complexe du fait de sa conception sui generis, de sa gouvernance particulière et de son entretien compliqué. Sa réalité socioculturelle dépend des représentations et des pratiques de ses différents types d’usagers (randonneurs mais aussi Trail Angels, riverains ou acteurs économiques qui en vivent au moins partiellement). D’autres réalités encore apparaîtront au gré des prochains bilans.
Aujourd’hui, j’invite à suivre un brin en photos : celui des fleurs et fruits qui m’ont enchanté du sud au nord.
Par ailleurs, j’ai intégralement révisé le parcours et ajouté des liens manquants vers des billets, de sorte que cette chronologie devienne un des moyens de circuler dans le blog pour des lecteurs qui ne l'auraient pas suivi dès le début. Je vais aussi réfléchir à d’autres circulations possibles, au fur et à mesure de la révision progressive de tous les billets.
Pour m'aider dans cette tâche, merci de me faire des commentaires et propositions sur le futur du blog!