Nous avons beaucoup ri quand j'ai traduit cette question à mes parents.
Le serveur m'avait demandé d'où nous venions et comment il se faisait que je parlais espagnol, et de fil en aiguille je lui avais expliqué que j'avais commencé le PCT à la frontière mexicaine il y a plus de 70 jours. L'idée de faire une chose pareille lui a paru sans doute extra-terrestre, d'où sa question. Peut-être a-t-il pensé à ces pèlerins mexicains qui expient leurs fautes en se rendant au sanctuaire de la Guadalupe, avec des génuflexions pendant des dizaines ou des centaines de kilomètres?

Pour moi, ça remet les pendules à l'heure et m'interdit de me plaindre davantage!

Certes, je suis arrêté à Sisters à cause d'une inflammation douloureuse qui ne voulait pas passer et dont j'avais peur qu'elle m'empêche de terminer le PCT si elle empirait. Mais Sisters est une jolie petite ville très touristique, ce restaurant (Los Agaves) est vraiment très bon, je profite à fond de mes parents, j'ai appris plein de choses dans le High Desert Museum que nous avons visité ensemble près de Bend...

Certes, la forêt que le PCT traverse dans cette région est monotone et infestée de moustiques. Mais chaque jour apporte ses bons moments, qu'il s'agisse de lieux (un beau campement, une perspective soudain dégagée), de rencontres (en traînant la patte, je fais le yoyo avec d'autres hikers avec lesquels je commence à avoir des échanges) ou d'idées qui, justement, me divertissent (j'en parle dans le billet précédent)!

Merci donc à ce serveur anonyme d'avoir posé cette question et recommandé comme dessert le "pastel imposible" (flan sur génoise chocolat).

PS: le parcours a été actualisé au 22 juillet.