A Old Station (mile 1371), mon passage à la Poste dans un créneau étroit (ouverture de 11h a 15h, le lundi entre deux jours de fermeture car le mardi était férié - Independance Day!) était crucial pour achever la mue de mon équipement.
En effet, à South Lake Tahoe (mile 1090) j'avais déja abandonné une partie du matériel pour la haute montagne (piolet, grosses chaussettes, collant, gilet en duvet etc.) et j'étais impatient de m'alléger davantage en renvoyant le reste (crampons etc.) avec le Bear Canister (1,2kg!) qui n'est plus obligatoire après Lassen Volcanic National Park.
En échange, je devais recevoir d'une part le ravitaillement non utilisé pour la traversée de Desolation Wilderness (miles 1090-1153) et surtout, un nouveau sac à dos (Berghaus Hyperlite 37), plus petit, plus confortable pour trotter et surtout, plus adapté à ma nouvelle physionomie... En effet, le grand sac à dos qui contenait le Bear Canister (Six Moon Design Swift de 60 litres), déjà un peu trop grand pour mon dos au départ, est devenu beaucoup trop grand depuis que j'ai maigri d'une façon tout à fait nouvelle pour moi. Le portage était donc devenu franchement inconfortable.
Côté sac à dos, j'ai gagné deux kilos en moins; côté bonhomme, j'avais probablement perdu environ 7kg (de 69kg au départ à peut-être 61-62kg à Sonora Pass) à cause de ma stratégie d'alimentation inadaptée (voir billet a ce sujet).
J'ai regagné du poids (je me suis pesé à 63kg à Donner Pass et j'ai probablement regagné encore un peu depuis) en changeant de deux façons mon alimentation: comme déjà mentionné, j'ai plus ou moins doublé les rations quotidiennes sur le sentier, et j'ai raccourci les autonomies à quatre jours maximum pour faire des orgies alimentaires dans tous les points de passage où je trouve de quoi: restos, cafes, delis, groceries, general stores...
Mon sac a perdu du poids et si j'en ai regagné moi-même un peu, j'ai surtout gagné beaucoup d'énergie. Le résultat se fait sentir, avec des journées qui s'enchaînent toutes seules à environ 50km par jour. Bilan à suivre!

Vis à vis des animaux, comment faire sans le Bear Canister qui protège effectivement contre les souris, les écureuils etc.? (une nuit, une grosse bête -un coyote?- a déplacé un de mes bâtons qui se trouvait à 2m de moi, pour en machouiller la dragonne...). J'enferme soigneusement tout dans le sac à dos, et je ne me sépare jamais de lui, même pour aller chercher de l'eau à 100m: pas question de donner à un animal l'occasion d'y faire un trou pour trouver l'origine de toutes les appétissantes odeurs qu'il renferme!
Du coté des humains, je suis tranquille, ces odeurs ne sont pas appétissantes du tout...