Après trois jours épiques à me bagarrer avec la neige, les inondations, l'orientation et peut-être surtout mes propres humeurs, quand je suis arrivé à la route qui traverse la Sierra à Sonora Pass (Highway 108) j'ai décidé sur un coup de tête de descendre me remettre d'aplomb à Bridgeport.
J'ai été pris en stop par une adorable famille avec deux enfants, la mère institutrice et le père ancien de la Highway Patrol qui connaissait très bien la région pour l'avoir parcourue tant à pied qu'en voiture. Ce dernier m'a convaincu que je ferai mieux d'aller à Topaz Lake, où ils pouvaient m'emmener et où ils m'ont finalement offert un dîner au restaurant!
Ce qui est très drôle, c'est qu'il s'agissait du restaurant d'un casino, installé du côté de la route qui se trouve dans l'état du Nevada, alors que l'autre côté est en Californie...
J'ai passé la nuit au motel attaché au casino et, en me voyant décharné dans le miroir de ma chambre, j'ai pu réfléchir à l'épuisement dont j'avais souffert dans les jours précédents. Je me suis rendu compte que j'avais gardé la même diète à 2000 kcal/jour que j'utilise dans mes randos estivales de quinze jours, alors que les conditions quasi hivernales de la traversée de la Sierra auraient dû m'amener à augmenter les rations énergétiques dont j'avais besoin! Le soir même, je profitais du "all you can eat spaghettis" du restaurant, le lendemain matin du buffet à volonté et le midi d'un gros "steak n'eggs"...
Après quelques achats au magasin de la station service, je suis remonté en stop dans la Sierra et suis revenu au PCT via Ebberts Pass, en ayant décidé de DOUBLER les quantités que je mangeais. Dans les trois jours qui ont suivi, les résultats ont commence à se faire sentir, tant sur ma forme que sur mon moral!