Côté contrainte, il faut trouver d'une part le temps, d'autre part un ordi en libre accès (ce qui n'est pas du tout facile, comme je l'ai déjà indiqué).

Côté asymétrie, je me sens comme un naufragé, certes volontaire, qui du fond de l'arrière-pays californien envoie des bouteilles à la mer pour donner des nouvelles et des infos à un nombre indéterminé de lectrices et de lecteurs.

Je sais que ma maman, qui est ma première fan depuis la seconde où je suis né, reçoit ces bouteilles avec assiduité: merci Maman!

Mais les autres? Ne sous-estimez pas le bonheur que j'aurai à récolter quelques bouteilles à mon tour!

Si vous avez des questions qui intéressent tout le monde, n'hésitez pas à les poser sur le blog, j'y répondrai avec plaisir.

Sinon, ne prenez pas prétexte de la banalité de votre vie, et envoyez-moi des messages personnels... Je n'ai pas envie de lire les journaux ou regarder la télé, mais ça m'intéresse de savoir ce que vous pensez de la France de Macron, des États-Unis de Trump ou de la politique dans d'autres pays! Mes amis-collègues peuvent me raconteur leurs craintes ou leurs espoirs concernant l'avenir de l'ESR ou de l'urbanisme... Mes ex-etudiant(e)s peuvent me tenir au courant de leurs perspectives professionnelles... Mes camarades de trail running peuvent me raconter leurs courses passées ou prévues... Mes nièces peuvent me tenir au courant de leurs projets... Mes frères et belles-sœurs peuvent me dire comment ça se passe dans leurs nouveaux jobs... Mes enfants peuvent me faire un bilan de leur expérience de travail... Liste non limitative; beaucoup d'entre les lecteurs peuvent m'envoyer ce qu'ils jugeront comme une petite nouvelle mais dont vous n'avez pas idée de l'importance qu'elle a pour moi!

C'est aussi ça, toutes ces questions que je me pose à votre sujet, qui fait la vie du chemin... Vous m'accompagnez!

PS: billet révisé et corrigé le 13.IX.2017